Ma maudite dépendance

Mon état de manque

Ma maudite dépendance, mon état psychologique, mon besoin irrésistible de répéter le même comportement et à augmenter sa fréquence afin d’éviter cette effet de manque. Mon petit besoin incontrôlable qui au final ne sera jamais assouvi.

Ma recherche perpétuelle du plaisir obligeant ainsi mon cerveau à sécréter l’ocytocine, cette hormone reliée à l’attachement,  à la sociabilité,  au plaisir mais aussi à l’addiction.

Mon addiction, ce n’est pas l’alcool, la drogue ou le jeu, c’est l’amour et l’affection.

Oui la dépendance affective connaît les mêmes alternances entre le plaisir et la souffrance, liées à la présence ou à l’absence de ma satisfaction.  En présence de l’être cher,  les sentiments  comme la passion, le dévouement et l’amour s’installent (mon cerveau sécrète l’ocytocine). Mais lors de son absence,  les sentiments de tristesse, d’abandon et d’angoisse refont surface et là ma dépendance se crée.

Bien sûr dans toutes ces relations (de dépendance affective) c’est bien de l’amour que l’on ressent.

MAIS ATTENTION!  Je sais maintenant que ce sentiment est un état amoureux (OUI on aime tous l’amour, on aime tous être en amour) mais en fait, on est pas dans une relation amoureuse puisqu’on est pas en relation avec l’autre

J’ai enfin compris que ma maudite dépendance se trouve en moi, en nous.

Si être en relation avec quelqu’un signifie combler un vide (être heureux), on se place en attente. En attente que cette relation fasse quelque chose pour nous et qui nous comblera de bonheur.  Mais au bout de la ligne ce qui nous rend heureux au début finira par  nous rendre  malheureux, car la relation est extérieure à nous.

Si notre bonheur dépend de cette relation,  il s’agit là d’un  BESOIN  plutôt que  d’une relation. On se place alors en situation  de dépendance et notre bonheur ne nous appartient plus.

La dépendance existe

Ma maudite dépendance

La dépendance à quelqu’un, ça existe.

Cette dépendance c’est vouloir posséder, tenir à cette personne et lui laisser le rôle de remplir le vide qui nous habite.

On tient à l’autre  personne  par peur de perdre et non par amour de celle-ci.

Au bout du compte  la dépendance fait souffrir et malgré tout on résiste à la douleur en faisant durer cette relation toxique.

Il faut faire un arrêt, une pause, une désintoxication  pour guérir de cette dépendance.  On doit vaincre la dépendance affective en faisant un travail sur soi-même avant d’entamer  une nouvelle relation.

Voici quelques affirmations qui m’ont aidé à reconnaître ma maudite dépendance

1. Je ressens le besoin de me faire aimer à tout prix.
2. J’évite les affrontements et les conflits.
3. J’ai de la difficulté à dire “Non” sans me sentir coupable.
4. Je fais des culbutes pour mériter l’amour des autres.
5. Je cherche ma valeur dans le regard et l’approbation des autres.
6. Je me sens responsable des autres au point de m’oublier.
7. Je me sens rejeté à la suite d’un refus.
8. Je veux toujours être en contact avec l’autre.

Vous aimerez aussi Conseils pour vaincre la dépendance affective


Laissez un commentaire


Vous connecter à votre compte CRÉER UN NOUVEAU COMPTE

Vos informations personnelles sont importantes pour nous et nous ne les vendrons jamais.

×

Pour célibataires sérieux

CRÉER UN COMPTE VOUS AVEZ DÉJÀ UN COMPTE?

 
×
Vous avez oublié vos informations?
×

Go up

Créer un compte

Profitez gratuitement des avantages de l'option *VIP* jusqu'au 31 juillet 2020 en vous inscrivant dès maintenant